© Nynios 2015-2019

Nos chansons

01. Destinée et humanité

Le 29 janvier 2016, sortait notre deuxième chanson. Nous sommes 3 mois après le blast ayant frappé la France, il n’y avait pas grand chose à ajouter au silence qui nous a tous enveloppé. Aucune chanson n’est hélas capable d’arrêter les balles. Mais la musique à ce pouvoir de faire vivre des idées et elle est, à ce titre, une arme très redoutée. Alors, ce n’est évidemment pas le moment de se taire. C’est dans ce contexte, que nous vous présentons notre deuxième chanson qui s’intitule : Destinée et humanité.

02. Manipulation idiologique

Les feux du 14 juillet ! Rouges, jaunes, blancs, noirs, beiges, marrons. Mais aussi monothéistes, polythéistes, athées, agnostique ou même des non croyants. Ils parlaient, riaient, chantaient, s’engueulaient peut être ou, écoutaient simplement leur musique. Tous étaient dans un joli mélange de couleurs, de culture, d’émotion ou d’expression. Et plus rien. Des vies fauchées. Un peu plus loin, c’est le silence écrasant. Des témoins meurtris. Et derrière tout ça, cette impression de déjà vu. La même boule au ventre, les mêmes pensées, le même mutisme, la même histoire, les mêmes fleurs, les mêmes bougies. Parce que les mots justes nous manquent. Parce que les mots injustes pourraient trop facilement nous arriver, il faudra des notes. Alors, voici les nôtres. Je ne vois que ça à faire. Si dérisoire que ça puisse paraître.
29 janvier 2016
14 octobre 2016
01. Destinée et humanité 01. Destinée et humanité 02. Manipulation idiologique 02. Manipulation idiologique 2015 2015 2016 2016 2017 2017 2018 2018 2019 2019
© Nynios 2015 - 2019

Nos

chansons

01. Destinée et humanité

Le 29 janvier 2016, sortait notre deuxième chanson. Nous sommes 3 mois après le blast ayant frappé la France, il n’y avait pas grand chose à ajouter au silence qui nous a tous enveloppé. Aucune chanson n’est hélas capable d’arrêter les balles. Mais la musique à ce pouvoir de faire vivre des idées et elle est, à ce titre, une arme très redoutée. Alors, ce n’est évidemment pas le moment de se taire. C’est dans ce contexte, que nous vous présentons notre deuxième chanson qui s’intitule : Destinée et humanité.

02. Manipulation idiologique

Les feux du 14 juillet ! Rouges, jaunes, blancs, noirs, beiges, marrons. Mais aussi monothéistes, polythéistes, athées, agnostique ou même des non croyants. Ils parlaient, riaient, chantaient, s’engueulaient peut être ou, écoutaient simplement leur musique. Tous étaient dans un joli mélange de couleurs, de culture, d’émotion ou d’expression. Et plus rien. Des vies fauchées. Un peu plus loin, c’est le silence écrasant. Des témoins meurtris. Et derrière tout ça, cette impression de déjà vu. La même boule au ventre, les mêmes pensées, le même mutisme, la même histoire, les mêmes fleurs, les mêmes bougies. Parce que les mots justes nous manquent. Parce que les mots injustes pourraient trop facilement nous arriver, il faudra des notes. Alors, voici les nôtres. Je ne vois que ça à faire. Si dérisoire que ça puisse paraître.
29 janvier 2016 14 octobre 2016